Comment fabrique-t-on de la neige? - Paradiski
67
single,single-portfolio_page,postid-67,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

La fabrication de l’or blanc

 

La neige de culture fascine, et s’entoure de nombreuses croyances. Mais qu’en est-il en réalité ? Nous nous posons généralement beaucoup de questions autour de la fabrication de la neige de culture. Quand avons-nous recours à la neige de culture ? Comment est-elle produite ? Dans quelle optique ? Cette production est-elle respectueuse de l’environnement ?… Dans cet article, nous répondons à toutes vos questions.

 

 

Piste-Champagny (1)

La neige de culture sur le domaine Paradiski en quelques chiffres…

Tout d’abord, il faut savoir que seulement 30% du domaine Paradiski est équipé en enneigeurs, ce qui représente une surface enneigée de 323 hectares sur 1066 hectares. Vous skiez donc la plupart du temps sur de la neige naturelle ! La neige de culture permet d’assurer les liaisons inter-stations, les retours ski au pied jusqu’en bas du domaine, et vient compléter l’enneigement naturel.

 

Stockage

 

A la Plagne, par exemple, 5 retenues permettent la fabrication neige de culture, aux Arcs/Peisey-Vallandry on retrouve 3 retenues. Ce qui fait un total de 1 010 000m3 de capacité en eau pour la totalité du domaine Paradiski.

A titre de comparaison, cela représente 0,5% du barrage de Tignes et ses 230 000 000 m³ d’eau.

 

Volume de production

 

Il faut compter environ 650 000 m³ d’eau pour la fabrication de neige de culture sur une saison à la Plagne. Aux Arcs/Peisey-Vallandry, le volume d’eau prévisionnel est de 495000 m3 d’eau.

Pour le domaine Paradiski cela représente le volume d’environ 305 piscines olympiques.

 

Production

 

On considère qu’il faut 1 m³ d’eau  pour produire 2 m³ de neige.

 

 

Quelle est la recette pour fabriquer de la neige de culture ?

Ingrédients :

 

Pour fabriquer de la neige, il suffit de 3 ingrédients :

  • de l’eau
  • de l’air
  • des conditions favorables

 

Réalisation :

 

Processus formation neige de culture

L’eau

 

Celle-ci doit être sous pression, froide (entre 0,5° à 3°) et filtrée.

 

L’air

 

L’air doit être sous pression en utilisant le même système qu’un compresseur de voiture 8 bars.

 

Les conditions favorables

 

Deux conditions sont primordiales dans la fabrication de la neige de culture : la température et le taux d’humidité présent dans l’air.

On peut produire la neige de culture à partir de -3°C humide.

Qu’est-ce que la température humide ? C’est simplement la prise en compte du taux d’humidité dans la température. -3°C humide représente par exemple une température de 2°C et un taux d’humidité de 20%.

 

Quand et pourquoi produit-on de la neige de culture ?

 

Le principe de prévoyance

 

 

Nous avons recours à cette production généralement en avant saison, dans le but de préparer une bonne sous-couche capable d’accueillir la neige fraîchement tombée. Elle permet bien évidemment de garantir un enneigement conséquent et suffisant sur toute la saison pour accueillir nos amoureux de la glisse.

 

 

Notre politique d’enneigement : Produire la juste neige !

 

 

Notre engagement sur le domaine Paradiski est de produire le juste volume de neige, c’est-à-dire, ce qu’il faut pour exploiter notre domaine skiable, ni plus ni moins. Pour cela, nous connaissons la production de neige par enneigeur nous permettant d’ouvrir notre domaine (production utile par enneigeur) et, la production « Maxi » par enneigeur  nous permettant d’assurer la saison. Tout au long de la saison nous affinons la production « Maxi » en fonction des conditions de neige naturelle.

 

De plus, nous travaillons sur la qualité de neige produite afin de rendre très satisfaits nos clients. En effet, nous pouvons choisir pour chaque enneigeur la qualité de la neige produite (échelle de 0 à 10 : 0 pour sèche et 10 pour humide).

 

Une fabrication qui respecte l’environnement

 

La première chose à savoir est qu’absolument aucun produit additif n’est ajouté à l’eau servant à fabriquer de la neige de culture. L’eau utilisée pour la production de neige de culture est contrôlée 1 fois par mois par la commune est la qualité de cette eau doit être équivalente à de l’eau potable. Ainsi, aucun risque pour l’environnement lors de la fonte.

 

En parallèle, il est important de noter que l’eau des retenues provient de la fonte des neiges ou du prélèvement d’un surplus en eau potable. Au printemps, la retenue de l’Adret des Tuffes aux Arcs, par exemple, est remplie grâce à l’eau de fonte. Durant l’été la retenue est utilisée en tant que zone d’activité de pêche. Au cours de l’hiver suivant, l’eau retourne dans le réseau neige pour être de nouveau transformée en neige. Nous pouvons parler d’un fonctionnement en circuit fermé.

 

 

En conclusion, la neige de culture sur le domaine Paradiski ne remplace en rien la neige naturelle, elle vient en complément, pour vous permettre de profiter au mieux du domaine. Sa production est raisonnée, respectueuse de l’environnement et nécessite uniquement des ingrédients très simple. Il ne vous reste donc plus qu’à nous rejoindre sur le domaine Paradiski pour profiter des pistes et venir tester la neige.
Date