Comment fabrique-t-on de la neige? - Paradiski
67
single,single-portfolio_page,postid-67,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

La fabrication de l’or blanc

 

Quand avons-nous recours à la neige de culture ? Comment est-elle produite ? Dans quelle optique ?

Nous nous posons généralement beaucoup de questions autour de la fabrication de la neige de culture. Dans cet article, nous répondons à toutes vos questions.

 

 

Tout d’abord, il faut savoir que seulement 30% du domaine Paradiski est équipé en enneigeurs soit 323 hectares sur 1066 hectares. Vous skiez donc la plupart du temps sur de la neige naturelle !

 

 

Quelques chiffres…

 

Stockage

A la Plagne, par exemple, 2 retenues permettent la fabrication de neige de culture (Retenue de l’Adret des Tuffes 406 000 m3 / bassin de Plan Vert 6 000 m3 / remplissage complémentaire 361 000 m3) soit une capacité en eau de 773 000 m³.

A titre de comparaison, cela représente 0.33% du barrage de Tignes et ses 230 000 000 m³ d’eau.

 

Volume de production:

510 000 m³ d’eau prévisionnel pour la fabrication de neige de culture sur une saison à la Plagne. C’est le volume de 138 piscines olympiques. 

 

Production

1 m³ d’eau  permet de produire 2 m³ de neige

 

La recette à suivre

Processus formation neige de culture

 

 

 

 

 

 

Ingrédients : de l’eau, de l’air et des conditions favorables

 

Réalisation :

 

L’eau

Celle-ci doit être sous pression, froide (entre 0,5° à 3°) et filtrée.

 

L’air

L’air doit être sous pression en utilisant le même système qu’un compresseur de voiture 8 bars.

 

Les conditions favorables

Deux conditions sont primordiales dans la fabrication de la neige de culture : la température et le taux d’humidité présent dans l’air.

On peut produire la neige de culture à partir de -3°C humide.

 

Prévoyance

Nous avons recours à cette production généralement en avant saison, dans le but de préparer une bonne sous-couche capable d’accueillir la neige fraîchement tombée. Elle permet bien évidemment de garantir un enneigement conséquent et suffisant sur toute la saison pour accueillir nos amoureux de la glisse.

 

Une fabrication qui respecte l’environnement

Dans l’imaginaire collectif, on a tendance à penser que la production de neige de culture est polluante…et pourtant, absolument pas. De plus, aucun produit n’est ajouté dans l’eau.

Date